Auto matic - Musée d'Art Contemporain de Montréal - Photo Jean-Baptiste Audrerie - Reproduction interdite sans autorisation

Mon petit observatoire est en effervescence.

J’ai pu voir depuis quelques mois plusieurs innovations émerger. Elles ont un fort potentiel de perturbation ou de rupture. C’est logique. Les solutions en ligne se multiplient et se spécialisent, bouleversant tout sur leur passage : les usages, le travail et les filières professionnelles.

Certaines sont des innovations de rupture générale, d’autres des applications qui sophistiquent les processus métiers. Chacune trouve sa niche. Tellement bien d’ailleurs que chaque savoir-faire sera bientôt capturé par une application sur le marché. Le « People Management » s’appuie maintenant sur un très prolifique substrat numérique. Alimenté par des milliers d’acteurs potentiels, il faut choisir et combiner les solutions et bientôt, il faudra les intégrer.

  • Au rayon des innovations technologiques, j’ai trouvé un séisme !
  • Au rayon des innovations méthodologiques, j’ai été charmé par l’hyper-spécialisation.
  • Au rayon des innovations sociales, j’ai compris tous les potentiels.

Parce que l’Uberisation des RH est entamée !

L’innovation est une constante depuis l’arrivée du web. A l’ère du Web Social et Mobile, du Cloud, du BigData Analytics, de l’Intelligence Artificielle et des Objets Connectés, la grande masse d’usagers que peut rejoindre une application en ligne lui permet d’investir et de modéliser une tâche spécifique. La taille de son marché et les coûts technologiques décroissants lui permettent d’apporter de la valeur avec des mises en relation, de l’automatisation, des calculs et des indicateurs, de la personnalisation et le tout pour des coûts acceptables.

Mais plus encore, les 18 applications innovantes que je vous présente ici sont engageantes, faciles d’utilisation et fun !

#1 La reconnaissance vocale est partout.

Il est maintenant possible de parler à un candidat, à un collègue ou un client qui parle une autre langue. Skype Translator se charge de traduire GRATUITEMENT en simultané pour vous (certes avec quelques imperfections). Le télétravail n’a plus beaucoup de frontières. Les entrevues de recrutement seront facilitées dans les deux langues avec des entrevues enregistrées et des traductions synchrones.

Speexx est une plateforme d’enseignement des langues. La reconnaissance vocale permet d’affiner sa prononciation sur une plateforme en ligne. Il est possible de dialoguer avec une machine pour perfectionner son accent !

Talkspace est une application mobile intégrant l’ordinateur cognitif IBM Watson pour analyser sémantiquement vos demandes d’aide psycho-thérapeutique. Puis il vous propose le bon thérapeute certifié. L’innovation est dans l’usage mobile pour comprendre le besoin et mettre en relation les usagers avec la place de marché des thérapeutes certifiés. Comme pour Uber ou AirBnB, l’application veut agréger le marché entre les demandeurs et les prestataires de services. Tous les métiers de contact clients, de relation d’aide, de coaching et de recrutement seront algorithmisés tôt ou tard.

#2 Le matching algorithmique continue sa course.

La course au « Matching » est lancée depuis quelques années. TalentBin by Monster ou Gild proposent de colliger les informations candidats disponibles sur le web sous forme de dossier. Ils vous aident à gérer la liste de candidats pour lesquels l’adéquation entre le profil des compétences et le profil du poste est la plus grande. Le Sourcing est automatisé par les algorithmes. L’approche du candidat potentiel est facilitée par les modules sociaux.

Dans le même esprit, LittleBigJob propose des tableaux de bord de lecture de l’adéquation qui intègre dans son algorithme des indicateurs d’ouverture d’un candidat à changer d’emploi. Les indicateurs de mise à jour de son profil et d’ancienneté dans le poste peuvent donner une indication utile au recruteur pour l’approcher avec plus de succès.

#3 Le crowdsourcing fera t-il mieux que l’algorithme ?

Recruter les « Top Talents » est coûteux, le Sourcing demande du temps et l’activité de recrutement est souvent cyclique. Recruitifi est une plateforme qui propose d’unir les sourceurs pour trouver le bon talent. Le recrutement par la foule est en vogue comme dans le Crowdfunding ou l’innovation sociale. Bien sûr, la gestion des processus est facilitée par la plateforme mais n’est elle n’est pas aussi puissante que les outils de « Scan » et d’agrégation du web décrit précédemment. Par contre, la promesse est de référer des candidats de qualité par un réseau de recruteurs. Les affinités sociales restent prédominantes dans certains secteurs et pour certains métiers spécifiques pour lesquels la recommandation est importante.

#4 Le candidat est au centre des usages.

Pour Kudoz l’offre d’emploi vient vers le candidat inscrit avec son profil LinkedIn. Pas de CV, aucune lettre de motivation. Les réponses successives aux offres proposées affinent les prochaines propositions qui seront poussées automatiquement. Fondé sur le principe de Tinder (matching amoureux), l’application mobile apprend à connaître le candidat. La promesse : faire connaître les meilleures opportunités à ceux qui ne veulent pas perdre leur temps à les chercher. L’adéquation Candidat-Entreprise devient plus important que le « FIT » Entreprise-Candidat. Le centre de gravité se déplace vers le talent qui se fait plus rare. Il faut attirer en proposant un appariement au candidat avec une entreprise et non l’inverse.

GoodCo mise sur le « Mobile First » et l’évaluation de la personnalité pour toucher les candidats. Les questionnaires de personnalité (sans savoir s’ils sont fiables et solides !) sont formulés dans un langage contemporain, imagés et ludiques. Les petits questionnaires sympathiques se multiplient pour favoriser l’engagement continu et offre ensuite une mise en adéquation avec des pairs, des métiers et des entreprises à la recherche de talents.

#5 Les tests et les simulateurs débarquent en force !

Certaines plateformes bien connues en informatique comme CodeEval ou Codility proposent aux candidats des challenges de codage et de programmation de différents langages informatiques. Évalués par les pairs ou traités par l’algorithme, les candidats obtiennent des scores et des badges faisant presque office de certificat de qualification.

Coxibiz propose des challenges en ligne pour évaluer les compétences et les comportements en service client, gestion de communauté ou par exemple le conseil en services financiers. Offrant au candidat une expérience réaliste de l’emploi, le recruteur évalue avec précision ses candidats en choisissant les challenges pertinents pour l’emploi.

De son coté, Smarterer propose une plateforme de tests de connaissances créées par une communauté d’usagers recruteurs pour évaluer les candidats. Il est possible de trouver des questions de connaissance sur un grand nombre de sujets.

Revelian propose quant à elle plus de 900 tests de compétences dans de nombreux domaines. Ils sont facilement administrables en ligne.

#6 Les plateformes sociales d’alignement, d’engagement et de reconnaissance sont en pleine croissance.

On ne compte plus les plateformes sociales qui permettent de sonder et faire participer les individus. Nous entrons dans une culture du « Ranking« , du feedback immédiat et de l’agilité. Inutile d’attendre un an ou plus pour prendre le pouls de vos collaborateurs. Pas de vraies innovations ici mais des processus sociaux efficacement mis en application et des interfaces faciles d’emploi.

BetterWorks se dédie à la définition d’objectifs de travail par équipe et par individu. Quand l’employé ou l’équipe atteint la cible en temps et en qualité, des points sont gagnés. Idéal pour décliner un plan d’action stratégique dans les organisations, l’application favorise l’alignement organisationnel avec des processus ludiques et une visualisation des objectifs et résultats.

OfficeVibe est une plateforme dédiée au sondage rapide et fréquent des employés pour suivre l’évolution en continu de l’engagement pour ajuster sa gestion en conséquence. La rétroaction est immédiate et anonyme. Le sentiment d’être écouté permet aux plateformes de sondage d’engagement de répondre à un besoin grandissant, celui d’écouter les candidats, employés, clients et les partenaires. La mesure de la satisfaction et de l’engagement est facilité par les plateformes configurables et automatisées.

De son coté, PollBench permet de sonder l’expérience des candidats à chaque étape d’un recrutement, la satisfaction des employés et l’engagement des clients. La collecte de la mesure et sa lecture sont simplifiées. Les tableaux de bord permettent un suivi continu.

WooBoard propose une plateforme de reconnaissance pour les employés. Le tableau de bord personnel et collectif permet de visualiser et engager le management et les employés dans la reconnaissance avec des points et des cartes cadeaux.

Pour aller plus loin

Les grands joueurs comme Cornestone, Oracle, ADP, Workday, Saba, Skillsoft, IBM SuccessFactors travaillent fort pour proposer des offres de Talents Management System (TMS) et Applicants Tracking System (ATS) qui soient les plus innovantes et complètes possibles. Mais elles demeurent encore lourdes et complexes. Elles se destinent davantage aux grandes et moyennes entreprises. Il y a donc de la place pour faire émerger des fournisseurs légers et innovants.

Bien sûr, il existe d’autres lignes de fracture et d’innovation, surtout dans le domaine de la formation en ligne (e-Learning, Social Learning, Gamification, Neurosciences), de la mesure de performance, du Cloud RH, du Big Data et de la visualisation. Mais tout cela, c’est sûrement pour un prochain billet !

Consultez mon observatoire des solutions innovantes de recrutement. Il présente plusieurs dizaines d’applications et de fonctionnalités.

1 COMMENTAIRE

  1. […] Baromètre de la Transformation Digitale. Transformation digitale. Pourquoi et pourquoi maintenant ? La transformation digitale en entreprise requiert une meilleure communication. La transformation digitale en entreprise. Sur le terrain, Eiffage mise sur une « transformation numérique douce » Des agriculteurs (très) connectés. NetSquare » Tous les témoignages. La Fnac s’adjoint l’expertise d’une start-up dans le domaine du Big Data prédictif. Schneider Electric booste sa transformation digitale. Think & Go transforme la vitrine des magasins en écran interactif. 6 innovations qui digitalisent les RH. […]

  2. […] Certaines sont des innovations de rupture générale, d’autres des applications qui sophistiquent les processus métiers. Chacune trouve sa niche. Tellement bien d’ailleurs que chaque savoir-faire sera bientôt capturé par une application sur le marché. Le « People Management » s’appuie maintenant sur un très prolifique substrat numérique. Alimenté par des milliers d’acteurs potentiels, il faut choisir et combiner les solutions et bientôt, il faudra les intégrer.  […]

  3. […] Certaines sont des innovations de rupture générale, d’autres des applications qui sophistiquent les processus métiers. Chacune trouve sa niche. Tellement bien d’ailleurs que chaque savoir-faire sera bientôt capturé par une application sur le marché. Le « People Management » s’appuie maintenant sur un très prolifique substrat numérique. Alimenté par des milliers d’acteurs potentiels, il faut choisir et combiner les solutions et bientôt, il faudra les intégrer.  […]

Laisser un commentaire