Portail Solaire Entrée de Versailles
Portail Solaire Entrée de Versailles

Les paroles s’envolent, les écrits restent, Google trouve…

La grande majorité des recruteurs utilise les moteurs de recherche pour trouver des candidats et évaluer leur contribution.

Une étude de la firme de recherche sur l’opinion publique Harris Interactive menée auprès de 3100 recruteurs à travers le monde montrait qu’un responsable du recrutement sur quatre consultait les réseaux sociaux pour connaître un peu plus ses candidats. Nous étions en 2010. En 2013, les trois quart consultent l’information disponible sur le net pour se faire une opinion.

Un recruteur astucieux peut retrouver des publications volontaires et involontaires diffusées à votre sujet depuis les débuts d’Internet. Une diversité de traces s’accumule dans les couches profondes du Web : écrits, conversations, documents téléchargeables, participations à des colloques, communications émises lors de congrès ou de réunions professionnelles et personnelles portant votre nom.

Par ailleurs, d’autres informations peuvent vous concerner indirectement. Les commentaires faits par des relations, vos réactions à leurs commentaires, des images et des vidéos identifiées à votre nom peuvent porter atteinte à votre vie privée. On peut alors connaître votre univers et vos goûts avec une certaine précision et se faire une simple impression ou tout un jugement.

En somme, les recruteurs et parfois vos clients et collègues recherchent :

  • Votre présence ou inexistence sur le Net et les types de médias qui véhiculent votre image;
  • Vos faiblesses de communication : fautes d’orthographe ou de syntaxe, pauvreté du vocabulaire;
  • Vos opinions, surtout celles relatives aux anciens employeurs et à certaines personnes et communautés;
  • Les incohérences quant à vos compétences, vos expériences et vos références;
  • Des détails de la vie privée concernant l’usage de certaines substances, des pratiques vulgaires ou dégradantes et des comportements à risques;
  • Votre appartenance à certains réseaux commerciaux concurrentiels, politiques, religieux ou communautaires qui entrent en conflit d’intérêts avec votre emploi.

Votre candidature se doit donc d’être irréprochable.

Pour trouver ces informations, utilisez les outils suivants :

Pensez votre identité numérique

Il est plus difficile de se défaire d’une mauvaise identité numérique que de déménager d’une ville ou de démissionner d’un poste pour se forger une nouvelle réputation.

Voici donc quelques conseils pour les contrôler :

1) Tout d’abord, déterminez quel est votre problème ou votre défi.

 1) Votre popularité virtuelle :

  • Si vous avez une forte présence (beaucoup d’occurrences de votre nom), on percevra immédiatement votre importance. En revanche, il est possible que certaines de ces occurrences ne vous concernent en rien, c’est-à-dire que vous possédiez une identité brouillée. Aussi, si vous êtes connu, vous pourriez subir du dénigrement en ligne.
  • Comme il est très difficile d’effacer des traces sur des pages Web, il faut corriger la perception des internautes en ajoutant des références positives et actuelles à votre sujet, de façon à reléguer les mauvaises informations à la deuxième ou troisième page des résultats de recherche.
  • Si, au contraire, il n’y a aucune occurrence de votre nom, vous avez le champ libre pour vous bâtir une présence et la gérer. Il faudra toutefois faire vite, car dans certains secteurs, vous risquez le vol d’identité numérique.

2) Votre crédibilité digitale :

  • Si des messages inadéquats sont associés à votre nom, le Net devient nuisible, car il risque d’entacher votre réputation. Vos interlocuteurs peuvent se montrer méfiants avant de vous rencontrer.
  • Si vos messages sont appropriés, ils illustreront vos talents et vos contributions et projetteront une image empreinte de professionnalisme et de cohérence. Selon la fiabilité de la source d’information, vous gagnerez ou perdrez en crédibilité.
  • Ensuite, élaborez un plan d’action pour gérer votre présence sur le Web.

2) Établissez votre présence en ligne

  1. Utilisez des pseudos sur les forums et causeries en ligne et sélectionnez les sites de profil avec soin;
  2. Privatisez votre profil personnel sur les réseaux sociaux, supprimez les commentaires inadéquats sur votre profil professionnel et n’acceptez pas n’importe quel ami;
  3. Soyez cohérent d’un site à l’autre, fermez ceux qui ne répondent plus à vos attentes ou que vous ne pouvez pas mettre à jour;
  4. Mettez régulièrement à jour votre profil. Un espace bien rempli et actualisé qui révèle de bonnes aptitudes à la communication et donne une image professionnelle peut favoriser l’attribution d’un poste.
  5. Effectuez des contrôles réguliers sur Internet avec les différents moteurs de recherche sur les pages Web, les fichiers, les images, les blogues et les forums.

3) Pour aller plus loin avec votre Personnal Branding en ligne

  1. Créez votre page Web, votre blogue ou un groupe de discussion sur LinkedIn dans un réseau en ligne relié à vos compétences ou à une thématique de votre secteur.
  2. Achetez un nom de domaine (www.monnom.com) si vous souhaitez vous démarquer d’un homonyme, corriger votre image ou encore vous rapprocher de certains secteurs et de professionnels clés.

Créer en quelques minutes votre page profil

Optimisez votre référencement en ligne

La nature ayant horreur du vide, il vaut mieux être présent qu’absent

Le Web 2.0 s’étend aux réseaux sociaux, aux commentaires, aux balises et aux images. Avec lui, on voit naître des sites d’appréciation sociale, de gestion de la réputation et d’indexation de votre nom par association à des mots clés. L’enjeu est donc maintenant d’être parfaitement visible sur le plan professionnel et discret sur le plan personnel.

D’ailleurs, les coachs vous fournissent maintenant des conseils en marque personnelle (personal branding). Cette discipline évolue rapidement car elle constitue un excellent moyen d’utiliser le Web pour étoffer son image et ses réseaux sociaux avec une influence positive.

Marquer sa présence, bâtir une image, corriger des impressions, gérer sa réputation, créer une proximité sémantique avec des groupes influents, montrer les intérêts communs, se faire reconnaître rapidement, voilà autant de nouvelles tâches à réaliser en ligne.

Maintenant, googlez-vous sans crainte : vous voilà net sur le Net.

Votre égosurf* est sauf!

Référence :

ÉgoSurf : Pratique consistant à surfer sur le Web à la recherche d’informations sur soi-même, sur son patronyme ou sur les liens pointant vers son site, en tapant son nom, son patronyme ou le nom de son site dans les moteurs de recherche.

Laisser un commentaire