Développer son quotien digital - Photo Jean-Baptiste Audrerie - Toute reproduction interdite sans autorisation - 2015
Développer son quotien digital - Photo Jean-Baptiste Audrerie - Toute reproduction interdite sans autorisation - 2015

Ceux qui embrassent le digital en toucheront ses bénéfices.

Apprendre le digital est un préalable. Cela tombe bien, apprendre n’a jamais été aussi facile. Apprendre n’est même plus synonyme de classe et d’école. Apprendre se fait en continu dans un monde d’hyper-spécialisation et de changements technologiques rapides. Darwin parlerait de système de survie.

Les transformations digitales, comme beaucoup d’autre sujets professionnels, peuvent s’apprendre sans attendre de trouver un cours universitaire ou une formation adaptée et financée. Surtout que le monde éducatif est en retard sur la vitesse du numérique. Il n’a pas encore intégré les big-bang technologiques successifs, l’explosion de la galaxie des start-up et l’arrivée d’astéroïdes que sont les modèles d’affaires alternatifs.

« Transform or Die ».

Le changement digital des modes de pensée des dirigeants et des employés passe en priorité par le développement de nouvelles compétences et de nouveaux cadres de référence.

Pour penser le digital, pour alimenter des stratégies et pour nourrir une culture digitale, il faut comprendre les gains de productivité qu’ils engendrent, les opportunités d’affaires qu’offre la digitalisation, les technologies et les systèmes. Il faut aussi comprendre et anticiper les conditions de réussite pour conduire le changement avec les équipes et faire la mise en marché. Comme le souligne le cabinet McKinsey, développer son Quotient Digital Organisationnel nécessite une stratégie, une culture, une organisation et des capacités technologiques.

Si le monde classique de la formation n’y voit pour l’instant qu’un trou noir, il est temps de prendre son quotient digital en main. Se préparer à une transition inéluctable démontre votre adaptabilité. La nature rapide et multiforme des transformations digitales encourage par ailleurs le recours à des méthodes agiles d’apprentissage continu. Qu’elles soient mobiles ou relationnelles, il existe des solutions peu onéreuses pour se développer à la vitesse du numérique.

Voici 9 façons d’augmenter son quotient digital dans un monde transformé.

Comprendre

#1 Assurer une veille stratégique

Avant d’apprendre, il faut être sensibilisé. La lecture de l’actualité et de l’environnement est un préalable pour inscrire l’apprentissage digital dans un contexte et une réalité qui créent un besoin d’apprendre.

Pour suivre le rythme trépident de l’information, organiser une vieille personnelle et organisationnelle est essentiel. Il existe plusieurs millions de billets de blog par jour et autant d’articles de la presse professionnelle publiés en ligne sur le sujet de la transformation digitale, les technologies et les usages. Ces nombreux contenus peuvent être suivis avec des lecteurs de flux d’information, choisis, commentés et partagés avec des outils de curation.

L'Usine digitale
L’Usine digitale

#2 Lire des livres

La bonne vieille méthode de la lecture d’un livre se transporte facilement. Elle garde toute sa pertinence. Pour ceux qui aiment comprendre et réfléchir avant d’agir, le livre est parfait. Elle est un exercice individuel qui complète très bien les activités de mentorat et de co-développement.

#3 S’inscrire à des cours en ligne

Les cours en ligne de type MOOC (Massive Open Online Courses) offrent des programmes sur la transformation digitale. De même, il est possible de trouver un peu partout des cours en ligne chez les spécialistes de la formation en entreprise. Les micro-apprentissages se généralisent.

Online Course Lynda.com Digitale Tranformation
Online Course Lynda.com Digitale Tranformation

Interagir

#4 Rejoindre des communautés

LinkedIn, Quora, Viadeo offrent des groupes de discussion qu’il est facile de choisir et de suivre en tous temps. Que ce soit pour des connaissances techniques ou pour une approche d’affaire plus globale, les communautés en ligne répondent à tous les sujets. Sinon, c’est à vous de créer un groupe !

Il existe aussi des groupes de discussion qui se réunissent localement, qui organisent des « Meet-Up » (rencontres amicales) ou des conférences de type de type TEDx pour susciter l’inspiration et la réflexion dans les équipes.

LinkedIn Groupes de discussion sur la transformation digitale
LinkedIn Groupes de discussion sur la transformation digitale

#5 Trouver un mentor

Pour approfondir des idées mais surtout travailler sur ses comportements et sa prise de décision, rien ne vaut l’appui d’un d’un mentor. Cela peut-être un ami ou une connaissance professionnelle proche ou plus éloignée qui agit en expert. L’important est de bien le choisir et d’avoir des rencontres ouvertes espacées de quelques semaines.

Le « Reverse-Mentoring«  (mentorat inversé) est une autre forme de développement. Elle émerge dans les organisations en quête de transformation digitale. Un supérieur demande à une personne de sa base à l’initier et de le former à des technologies et des usages. Le plus souvent, le mentor est plus jeune que le mentoré. Le digital demande d’apprendre, peu importe la source ou de le statut de l’enseignant.

#6 Organiser des groupes de co-développement

La transformation digitale bouleverse les économies et questionne les dirigeants. Le changement est donc au cœur des conditions de réussite d’un projet de transformation. Pour apprivoiser le changement et naviguer parmi les différentes options et nouveautés, le groupe de réflexion et d’échange entre collègues ou avec un réseau élargi est idéal.

Les groupes de co-développement permettent d’apprendre plus vite, de faire émerger des idées et de valider des projets et des recommandations. Ces groupes ne sont ni des réunions de travail ni des comités décisionnels. Ils favorisent l’expression, le partage, la découverte et l’expression libre des craintes et des enthousiasmes. L’apprentissage informel est un temps souvent négligé quand les changements à préparer sont profonds.

Agir

#7 Se lancer un défi digital

Dans le cadre d’un Plan de Développement Personnel, les « Stretch Assignements » permettent de fixer des petits mandats pratiques pour intégrer une nouvelle dimension à son travail. L’exercice consiste à définir une action qui mobilise des connaissances et des comportements à développer qui soit pratique, mesurable et qui doit, si possible, se substituer à une tâche moins utile pour éviter d’alourdir la charge de travail. L’engagement du plus proche manager sera une clé du succès pour définir l’action à mener, réunir des conditions de mise en œuvre et en assurer le suivi et la reconnaissance.

Qu’il soit orchestré par un programme RH ou à votre initiative, le plan de développement s’inscrit dans votre travail, colle aux activités réelles et au calendrier de l’année. De plus, il utilise les moyens d’apprentissage qui répondent le mieux au style d’apprentissage dominant de l’apprenant (concept, mise en pratique, discussion, mixte).

#8 Faire une immersion digitale

Comme l’indique le livre « Leading Digital », on voit que certaines entreprises pratiquent l’immersion ou l’échange d’employés. P&G a ainsi organisé un programme d’échange d’employés avec Google pour comprendre d’une part les réalités de la plus grande plateforme publicitaire au monde et découvrir d’autre part les besoins d’un des plus grand annonceur au monde.

Pour les PME, il est toujours possible de nouer des liens étroits avec ses fournisseurs technologiques et ses partenaires d’affaires ou ses voisins sectoriels pour apprendre les conditions de réussite et d’échec. Il est possible aussi de nouer des partenariats avec des incubateurs et des start-up pour échanger des bonnes pratiques et besoins.

#9 Conduire un projet digital

Finalement, peut-être que l’une des meilleure façon d’apprendre c’est de se lancer et de faire. La pratique crée la perfection ! Les opportunités pour s’approprier un outil, une technologie, un usage sont nombreux et dans tous les domaines professionnels et dans toutes les tâches du travail ou presque.

McKinsey Digital Quotient Model
McKinsey Digital Quotient Model

Prenez votre quotient digital en main !

Votre quotient digital n’augmentera pas si vous ne le voulez pas. Il risque aussi être dépendant de la vision stratégique de votre entreprise. Tout le monde n’a pas la chance de faire partie d’une entreprise « Pure Player » ou d’une structure agile qui décide de lancer des programmes de formation au digital ou même une université du digital.

Un quotient digital ne dépend pas d’une organisation mais de l’environnement technologique dans laquelle nous évoluons car les technologies ne sont plus aussi lourdes et inaccessibles.

7 COMMENTAIRES

  1. Super article, merci ! Pour être entrepreneur web, je pense qu’il faut déjà avoir une bonne culture digitale, au sens large. Sans trop rentrer dans les aspects techniques (car chaque membre de l’équipe a son expertise), connaître à minima les bonnes pratiques dans des domaines variés représente un atout non négligeable pour tout porteur de projet web, ce qui lui permettra de mieux maîtriser son sujet et de pouvoir échanger plus facilement avec les autres parties prenantes. On vient de publier un Quizz de culture web déjà populaire chez les grands acteurs du web français, c’est l’occasion de se situer : http://www.lafabriquedunet.fr/blog/quizz-culture-web/

    Encore merci et à bientôt,

    Adrien.

  2. […] Le nouveau guide de la communication interne : Analyse, méthode et nouveaux outils pour les collectivités territoriales. Ouvrage : Communicator – Toute la communication d'entreprise. Etude de cas : la révolution numérique interne de la Société Générale. Comment Mc Donald's façonne des ambassadeurs de marque. Accor mise sur la communication interne 2.0. Vos projets de com’ interne ne sont pas valorisés ? La collaboration au coeur du journal interne de Genopole. Changement de business model, quelle communication interne ? – Madmagz Com'In. Interview : Sogeti lance son RSE à l'issue d'une Innovation Jam® Modernisez votre journal interne avec Madmagz. Advans Group mise sur un support mi-journal, mi-newsletter pour informer ses différents collaborateurs. Glossaire Communication interne & numérique. 9 façons de développer son quotient digital avec ou sans l’aide de son entreprise. […]

Laisser un commentaire