Empty beach summer 2012
Empty beach

Collaboration 2.0

Ce n’est pas parce que l’on implante un Réseau Social d’Entreprise (RSE) que la collaboration s’impose.

La collaboration est un comportement et une culture d’organisation. Les Réseaux Sociaux d’Entreprise sont pourtant des supports favorisant une collaboration efficace et visible.

Même s’il est évident que même si un outil de microbloging tel que Yammer apporte une claire valeur ajoutée collaborative, elle est longue à démontrer à la majorité des employés. J’ai pu expérimenter l’implantation de Yammer dans une petite organisation depuis 3 ans. Voici mes arguments pour rassurer et rallier les sceptiques.

Les multiples avantages d’un Réseau Social d’Entreprise

Les 4 arguments clés pour les employés :

  1. Écouter ce que disent les collègues et l’organisation
  2. Discuter avec tous comme si nous étions au café du coin ou dans la cuisine de l’entreprise
  3. Trouver de l’aide
  4. Ne pas être confus dans une chaine de courriel trop longue ou interrompue

Les arguments clés pour la direction et les leaders d’influence :

  • Gratuit en version freemium
  • Simple d’usage (formation d’une heure requise pour ceux qui ne connaissent pas encore Facebook ou Twitter)
  • Mobile et « multiscreen » : PC, Mac, Iphone, Tablettes, Phablets
  • Discuter librement sur son mur avec tous ses collègues
  • Partager tous types de contenus (texte, liens, vidéo, fichiers),
  • Fluidifier la circulation des informations de l’entreprise, des outils et documents de travail,
  • Diffuser une idée, partager les bons coups, exprimer les déceptions et trouver des solutions client
  • Poser des questions qui demandent la contribution de tous ou de certains experts et qui permettent à tous de voir les réponses
  • Utiliser l’intelligence collective « Brain Team Power » pour faire du « Crowdsourcing » de base
  • Travailler en mode équipe projet, en groupe de travail transversal
  • Sonder ses employés
  • Créer un réseau social ouvert sur des clients ou sur une communauté externe (clients, fournisseurs, partenaires, confrères)
  • Trouver rapidement des informations et document avec le moteur de recherche
  • Produire des documents en mode co-production synchrone (Wiki)

La puissance des solutions collaboratives

Et maintenant, des arguments lourds qui parlent « business »

  • Engager des discussions ouvertes ou en sous-comités (groupes / communautés) pour trouver des réponses et des solutions
  • Établir des communautés de pratique pour utiliser et stimuler l’intelligence collective
  • Réduire les courriels  http://bit.ly/finducourriel
  • Améliorer la productivité de 25% pour certaines tâches interactives selon l’étude McKinsey publiée en 2012
  • Faire tomber les silos organisationnels
  • Améliorer la communication interne
  • Diffuser les informations stratégiques, les produits de la veille et de la vigie concurrentielle
  • Obtenir un historique d’une discussion que l’on peut reprendre à tous moments
  • Faciliter l’intégration (Onboarding) des nouveaux employés pour connaître les gens et retracer leurs discussions par sujet

Le travail en 2020 sera collaboratif ou ne sera pas

Des arguments en faveur du développement organisationnel

L’usage de Yammer ou de tout autre RSE préfigure très bien les compétences distinctives des gestionnaires et des entreprises 2.0 pour les prochaines années :

  • Écouter son milieu et à capter les informations pertinentes de son environnement (veille)
  • Engager ses employés et ses partenaires dans des interactions sociales et des contenus de qualité
  • Inciter les employés à entrer dans l’économie du savoir, la création et le partage de contenus
  • Renouveler l’information en temps réel dans un environnement changeant
  • Traiter l’information et à la synthétiser pour réagir vite (agilité)
  • Créer des solutions, de l’intelligence, de la connaissance et de la culture
  • Animer et fidéliser des communautés d’intérêt (Community Management)
  • Distribuer la connaissance pour rendre l’organisation apprenante
  • Favoriser l’apprentissage informel (Informal Learning)
  • Créer des réseaux de partenaires, des alliances et des échanges entre des domaines connexes interconnecté
  • Impliquer ses clients et partenaires, les groupes d’intérêt ou même la société dans la recherche de solutions (Crowdsourcing, OpenInnovation)

Des arguments scientifiques et théoriques

Chronologie du succès de Yammer

Des arguments technologiques pour rassurer les investisseurs

  1. Fondé en 2008, Yammer s’impose comme un des joueurs spécialisés de microblogging dans le Réseau Social d’Entreprise.
  2. Il devient un des exemples parfait de la Social Economy en étant utilisé par plus de 80% des entreprises de Fortune500
  3. Microsoft achète Yammer en juin 2012.
  4. Le plus fort est que Yammer est un outil intégré aux solutions Microsoft : Office 365, SharePoint, CRM Microsoft Dynamics.
  5. Yammer se place comme un outil clé dans la tendance bien réelle du SocialCRM.
  6. Les RSE tendent à remplacer les Intranets parfois lourds et peu sociaux.
  7. Dans un avenir proche, l’intégration de Yammer se fera avec Linkedin, Viadeo, Twitter et peut-être Facebook.
  8. Si vous ne connaissez pas Yammer, et bien utilisez Chatter ou Jive.

Alors, convaincus ?

PAS DE COMMENTAIRES

Laisser un commentaire