Amplifier la marque employeur par Jean-Baptiste Audrerie - Montgolfière au décollage - St-Jean-Sur-Richelieu Août 2013 Toute reproduction interdite
Amplifier la marque employeur par Jean-Baptiste Audrerie - Montgolfière au décollage - St-Jean-Sur-Richelieu Août 2013 Toute reproduction interdite

Quelles sont les 7 lois de l’attraction ?

Une fois amorcée, la marque employeur doit trouver son public. Elle doit résonner pour ensuite porter des fruits : notoriété, trafic, interactions, engagement, embauches !

  • Mais comment assurer la propagation de la marque dans son écosystème ?
  • Comment assurer une plus grande portée de ses messages ?
  • Et comment augmenter l’engagement des candidats et des employés avec les campagnes ?

Regardons les lois du marketing d’influence pour rendre une marque employeur attractive.

Amplification de la marque - Jean-Baptiste Audrerie - Toute reproduction interdite sans autorisation - Mars 20142(1)

Loi #1 : « People First« , tu clameras.

Que serait une marque employeur sans les employés qui la vivent ?

Mettez les vraies personnes en avant. Ce sont vos ambassadeurs ! Pour initier le dialogue avec vos communautés, rien de mieux que de s’adresser avec un message vrai et de l’incarner par de vrais employés. La marque employeur vise à humaniser, rapprocher et identifier les personnes qui composent ou composerons l’organisation. A bas les images génériques provenant d’une banque d’image ! Elles sont une insulte pour les employés et les candidats.

  • Les photos des employés mettent en avant les personnalités, les talents et l’esprit relationnel de l’entreprise.
  • Les photos d’authentiques employés, qu’elles soient mises en scène ou prises sur le vif, avec ou sans traitement graphique, assure un effet psychologique d’attention du lecteur, de proximité et de vraisemblance. A ne pas négliger.
  • Les entrevues vidéos ou écrites, les témoignages et les citations, les biographies parlent des carrières, de la culture et de l’engagement des employés.
  • Les articles, les récompenses, les présences médias, les engagements sociaux et le bénévolat de vos employés pourraient-ils être mieux soulignés ?
  • Les webinaires, les conférences en ligne Google Hangouts, les salons de l’emploi et autres rendez-vous en ligne ou présentiels doivent mettre en relation des gestionnaires, des professionnels et des spécialistes avec les candidats.
  • Mais mettre les individus en premier signifie aussi apprécier et reconnaître les interactions avec les clients, les candidats et les partenaires de la marque employeur : commentez les commentaires, répondez aux emails, retournez les appels, etc.

Loi #2 : Le Rich Media, tu utiliseras.

Les images créent plus d’impact que des textes, mêmes courts.

  • Produisez plus de contenus en format Photos, Images composées avec textes, Vidéos, Conférence en ligne, Vidéocast, Présentation SlideShare, Infographiques, GIF, Bande Dessinée, Cartes interactive ou non, Graphiques interactifs ou non, Bannières, Boutons cliquables.
  • Les contenus visuels captent l’attention. Ils sont hautement partageables. Leur durée de vie sur les réseaux sociaux est supérieure aux pages de sites web ou aux billets de blogs 100% texte.
  • Utiliser les médias visuels en combinaison : YouTube, Vimeo, Vine, Instagram, Prezi, SlideShare, Pinterest, Vizualy, Twitter Cards, Facebook, Google+.
  • Louez les services d’un graphiste et d’un traducteur réviseur.

Loi #3 : L’émotion, tu susciteras.

Pour toucher votre audience, racontez une histoire.

A bas les messages corporatifs formatés que tout le monde regarde avec cynisme. La tonalité rédactionnelle, les messages et les visuels doivent avant tout véhiculer de l’émotion.

  • La gamme des émotions est grande (Sensibilité, Humour, Générosité, Action, Goût du risque) et se transforment en frisson, sourire, rire, surprise, peur, amour ou rejet. Les émotions surgissent plus vite dans le système limbique que les cognitions dans le cortex pré-frontal. Fatalement, les émotions positives sont plus virales que les autres.
  • Le storytelling est l’art de raconter une histoire en utilisant les vraies personnes. La narration met les faits dans une perspective individuelle plus que corporative. Il rapproche ainsi le vécu subjectif de chacun avec les acteurs de l’histoire. Il est possible que cela polarise les sentiments des lecteurs et des auditeurs vers l’amour ou le rejet. C’est un risque à prendre. Mais au moins, cela ne donnera pas le sentiment d’un discours générique désincarné et froid que produisent la plupart des textes d’intention corporative.
  • La gamification est l’utilisation des principes du jeu pour engager une personne dans une activité. Utilisé pour faire découvrir une culture ou un métier ou pour évaluer les candidats sur certaines compétences, le jeu stimule l’esprit de compétition des publics les plus jeunes ou donne une valeur à la performance obtenue. Les concours, les badges, les classements, les commentaires sur la performance, les incitations à poursuivre sont autant d’activités qui engagent les internautes dans une interaction et une expérience plus intense. Coûteuse à mettre en œuvre, la ludification est réservée pour l’instant aux programmes de recrutement de masse de grands employeurs. A moins de vous contenter d’un petit jeu concours tout simple.

Loi #4 : Les événements, tu couvriras.

Pour se propager, vos contenus doivent utiliser la synchronicité : « Nous partageons le même moment« .

Pour que la marque interagisse, elle doit vivre au même rythme que sa communauté (employés, candidats, partenaires). Il est donc important de l’animer en créant et en planifiant ses messages, ses contenus et ses campagnes en lien avec le temps social de vos communautés. Le marketing cherche à réagir en temps réel pour participer aux mouvements d’humeur de la foule. Pensez au coup de pub extraordinaire d’Oreo lors du Superbowl de 2013 sur Twitter. Vivante et vibrante, votre marque employeur s’associe ainsi à des événements et couvre ses territoires de prédilection ou fait des incursions sur des territoires connexes.

  • Agenda social public : Fêtes, Congés, Vacances, Saisons, Grands événements sportifs mondiaux (Coupe du monde, Jeux olympiques) ou locaux, Grands événements culturels et sociaux, Folklore, Festivals, etc.
  • Événements culturels et professionnels de portée publique.
  • Conférences, Foires, Salons professionnels, Colloques, Séminaires.
  • Publications et nouvelles touchant votre secteur (débat public, nouvelle réglementation, découverte scientifique, etc.).
  • Agenda de l’entreprise : démarrage d’un projet, ouverture d’un établissement, nouvelle stratégie, assemblée des actionnaires, etc.
  • Dévoilez les coulisses de votre entreprise. Un reportage « Behind The Scene » est souvent captivant et utile pour les candidats. Si on pense à certains étudiants, un reportage métier peut les aider à s’orienter et à se projeter. Votre attraction sera décuplée pour ce segment de candidats. Si on pense aux candidats expérimentés, les coulisses sont plus parlantes que les descriptions d’emplois. Si vous avez honte de vos coulisses, vous avez un problème à régler. L’inventaire de fin d’année ou le bouclage du dernier budget peuvent être des histoires humaines fascinantes à raconter.
  • Vos campagnes recrutement sont aussi des événements. Faites le savoir avec des campagnes très ciblées d’Adwords et des bannières AdWords sur les réseaux Google Display ou Facebook Ads.

Loi #5 : L’utilité, tu viseras.

Offrez à votre audience ce qu’ils veulent savoir. Vous serez écoutés.

Les contenus utiles offrent une excellente attractivité. Ils s’adressent aux besoins et aux intérêts spécifiques de votre public. Quand la marque est crédible pour ses clients et ses employés, elle est mieux écoutée. La marque employeur devient une conseillère généreuse.

  • Rencontrez des candidats et de nouveaux employés pour identifiez les scénarios d’usage et leurs besoins d’information. Vous serez surpris.
  • Construisez vos scénarios et contenus par « personas » pour mieux les segmenter.
  • Expliquer vos métiers, vos processus, vos carrières, vos unités. Montrez votre milieu de travail : bureaux, ateliers, machine à café, facilités de stationnement, équipements sportifs, local à vélo, etc.
  • Guider les candidats et les employés dans le processus de recrutement pour bien se préparer, réduire l’incertitude, faire des choix.
  • Donner de l’information pratique.

Loi #6 : L’expérience, tu chériras.

Le bouche-à-oreille part d’une expérience vécue, positive ou négative. Choisissez celle que vous voulez faire vivre.

A cette étape, les lois deviennent plus dures. Plus décisives. Sans pitié sur votre capacité d’amplification de votre marque. Ce qui est annoncé est-il démontré ?

L’expérience vécue par les candidats sur les différents points de contacts révèle votre maîtrise des processus, votre orientation client et votre force d’interaction personnalisée. Facilitez la vie des candidats ! Car en bien ou en mal, ils le feront savoir.

  • Offrez aux internautes (98% de vos futurs employés) un site web mobile et un Design Responsive qui s’ajuste à tous les formats d’écran pour visiter votre site, consulter les offres, proposer sa candidature et peut-être suivre son dossier.
  • Donnez plus d’infos que pas assez sur la culture, les postes, les projets et les modalités de recrutement et conditions d’emploi.
  • Nourrissez votre section Foire aux Questions, FAQ.
  • Proposez de soumettre une candidature avec 1 courriel ou 1 clic sur 1 bouton. Voilà une bonne façon de simplifier l’acquisition de candidats potentiels.
  • Proposez d’appliquer avec LinkedIn ou Viadeo sans passer par les formulaires interminables de Taleo et d’autres ATS aux formulaires répétitifs.
  • Offrez des modalités de contacts souples (SMS, Twitter Direct Message, eMail, Chat) et des entrevues aux horaires flexibles (Vidéoconférence, entrevues en fin de journée).
  • Communiquez avec des messages certes automatisés mais personnalisés.
  • Donnez de la rétroaction aux candidats.

Loi #7 : Le dialogue, tu engageras.

Rien ne sert de déverser du contenu si personne ne répond ni aux questions, ni aux commentaires !

En développant une marque employeur, il y a le choix d’en faire une vitrine de musée ou un bar. Le premier choix est une option simplificatrice et peu engageante, à moins d’avoir un contenu exceptionnel à montrer. Tout le monde n’est pas le Louvre ou le Guggenheim ! Le second choix exige que les organisations écoutent et répondent aux personnes qui prennent le temps de les interroger. Plus engageant des deux bords du clavier, cette option montre une meilleure interaction. Tout est média.

  • Les modules d’engagement sociaux doivent se retrouver sur votre site carrière et vos landing pages pour certaines campagnes de recrutement : boutons de partage, fonctions commentaires, lien vers les médias sociaux, abonnement à newsletter, courriel pour communiquer avec les RH, forum ou page Questions & Réponses ou FAQ.
  • Interpellez  vos communautés avec des questions, des sondages, un débat d’idées, un partage de contenus de référence sur un sujet.
  • Répondez aux commentaires et questions.
  • Invitez vos interlocuteurs à vos événements et points de rencontres.
  • Remerciez vos interlocuteurs publiquement ou en privé.

Et vous, quelle autre loi ajouteriez-vous ?

Quels conseils d’amplification avez-vous expérimenté ?

Réagissez avec le module commentaire de mon blog. Je réponds à toutes les interactions !

PAS DE COMMENTAIRES

Laisser un commentaire