Photo New York - jean-baptiste Audrerie - Toute reproduction interdite sans autorisation

Une marque forte repose sur le design. Après avoir largement démontré sur le plan commercial que le design crée de la valeur, les mêmes principes s’appliquent à l’identité de la marque employeur et à la gestion des talents. Pourtant, il est un différenciateur et un attracteur puissant encore sous-utilisé.

De la vitrine web jusqu’aux espaces de travail, les employeurs soucieux d’attirer les meilleurs candidats rivalisent pour ajouter à la qualité des emplois offerts une couche culturelle, esthétisante et ergonomique.

Échouer à attirer les bons talents n’est pas une option. Alors mettez tous vos atouts de votre côté pour augmenter votre pouvoir d’attraction avec les différentes formes de design, car le design est partout !

Ekimetrics Office
Ekimetrics Office dans Paris publié par Azure Magazine

Le décor et le confort couronnent vos efforts d’attraction

Le pouvoir d’attraction du design est immense et il prend une place de plus en plus grande dans les efforts d’attraction.

#1 Fuir la banalisation.

Souvent, l’essentiel de l’attention des dirigeants et des RH est mis sur les aspects pratiques et réglementaires. Au mieux, le site web et les bureaux sont standards et un brin conformistes. Un peu comme un habillement fonctionnel, sans saveur ou démodé, presque ringard. Il faut si peu de choses pour casser un look et un style.

Dans ce monde d’interfaces et de marque, l’Homme multi-écrans s’ennuie vite.

Retenez ceci :

  • Le « No Design » n’est pas du design, c’est une absence de sensibilité à la valeur culturelle des codes graphiques et à l’art de vivre.
  • Le neutre ne vous apporte rien, il vous coûte.
  • L’entreprise n’est pas pas une simple « boite », c’est un espace de vie.
CubbiHoles
H2O Architectes a créé cet espace dans Paris pour une agence créative
  • Le web met toutes les formes de design (design graphique, design web, design d’intérieur) sur le même plan.
  • Le web offre un terrain infini à l’identité de marque de toutes les organisations du moment qu’elles valorise le design sous toutes ses formes.
  • Les médias sociaux valorisent l’image et la vidéo. Prenez Facebook, Twitter, Pinterest ou Instagram. L’image parle.
  • La marque employeur est plus facilement véhiculée par l’image. Les sites The Muze (voir photos ci-dessous) ou Glassdoor (voir photos ci-dessous) mettent en avant les espaces de travail des entreprises pour attirer les talents.

#2 Ajouter de la culture, quelque soit votre culture !

Un supplément d’âme cela n’a pas de prix.

Investir dans un actif intangible comme le design peut relever d’un choix réfléchi et conscient de sa valeur ajoutée. Mais le plus souvent, c’est une question de valeurs, de goûts, d’intérêts et de préférences déterminés par les dirigeants fondateurs et le secteur d’activité. Il suffit de visiter le bureau du patron pour comprendre la culture et l’importance accordé au design. Les dirigeants qui ajoutent du design à leur entreprise sont soucieux de traduire leurs préférences dans des codes visuels, architecturaux, vestimentaires et sociaux.

Pour certains, c’est le bon goût, la mode ou l’art. Pour d’autres, c’est totalement centré sur une culture dans lesquels ils vivent (le domaine d’activité, le territoire, les locaux, les références culturelles empruntées). On peut être cosy, contemporain, moderne, classique, vintage, déjanté, rock, bourgeois, écolo, alternatif, familial, décontracté, etc.

Les choix des codes culturels (graphisme des images sur site web et réseaux sociaux, textes et ton des communications écrites ou parlées, accueil et ambiance des bureaux, présence de l’art dans le milieu de travail, engagement social et artistique dans la communauté, etc.) projettent une image, créent une émotion et développent une préférence chez les clients et les talents. Le design segmente mais ne laisse pas indifférent dans un monde corporatif souvent très aseptisé et qui se limite au fonctionnel.

Si une image vaut mille mots, de simples détails peuvent suffire, à moins de vouloir avoir une approche radicale et de miser à 100% sur le design pour en faire un axe de communication spécifique de votre branding. Voyez l’exemple de l’agence numérique Sid Lee Offices ou celui de AirbnB Offices et Square Careers qui investissent largement dans le design.

AirBnB Offices in Portland (Oregon)
AirBnB Offices in Portland (Oregon)

#3 Investir dans un actif intangible attracteur

Savoir créer une ambiance, n’est pas une question de taille d’entreprise !

  • Quand on est petit, il est possible de poser rapidement les bases de son design même s’il est encore immature. L’espace digital et social du web permet une large et rapide médiatisation d’une marque commerciale et employeur. Un logo, du bon mobilier, de la peinture, un site web stylé et le tour est joué !
  • Quand on est plus grand, il y a souvent plus de moyens pour investir dans son design. L’enjeu devient davantage l’actualisation du design avec le temps et l’évolution du positionnement de l’entreprise.

Si les modes changent rapidement la régularité et la cohérence des efforts en design sont payants sur le moyen et long terme. Le retour sur investissement est payant (réputation, notoriété, satisfaction) à condition de faire évoluer celui-ci avec son temps et sa culture. La création de valeur par le design est rendue possible quand le design est pensé comme un tout qui fait du sens.

Pour réussir à créer une marque qui repose aussi sur le design, s’entourer de professionnels avisés est la clé du succès (à moins que vos compétences soient aussi le design !).

  • d’un responsable ou consultant marketing pour préciser l’essence et de votre marque et votre positionnement. Il produira les messages clés et les contenus en lien avec la marque commerciale et employeur.
  • d’un spécialiste en branding et graphisme pour concevoir la marque et guider son évolution et ses déclinaisons.
  • d’un bon graphiste pour illustrer les pages, les brochures, les bannières, les vignettes et les affiches qui dialoguent avec vos publics cibles.
  • d’un bon photographe pour vous constituer une banque de photos de vos locaux, de vos produits et services et de vos ambassadeurs de marque employeurs.
  • d’un décorateur d’intérieur pour repenser vos espaces en fonction des usages sociaux au travail et de votre identité de marque. le choix des meubles, des couleurs et de l’agencement.
  • d’un expert en UX (Expérience Usager) pour soigner vos interface web et ses fonctionnalités en lien avec vos objectifs web comme marque commerciale et marque employeur.
  • d’un « Art Curator » pour les entreprises qui souhaitent investir et défiscaliser dans l’art (peintures, sculptures, objets design).
  • d’un directeur artistique auprès d’agences de publicité et de créativité pour développer des concepts autour d’événements, activités et programmes.
Sid Lee Design
Sid Lee Agence créative Design 8 Queens

Les 6 dimensions du design

Le concept de design s’est étendu bien au delà du graphisme et des environnements physiques.

#1 Design de marque

Les choix graphiques et l’intégration visuelle à toutes les communications et à tous les points d’interaction avec les clients et candidats sont des choix mûrement réfléchis. Ils sont pensés pour aligner et faciliter tous les efforts d’identité de marque et de marketing. Logos, bannières Linkedin ou Twitter, bannières pour salons professionnels et présence sur campus, brochures et cartes d’affaires, signature email, etc. tout doit être pensé pour refléter la marque. Pepsicojobs.com par exemple a même créé un nom (Possibilities) et un logo pour son site emplois et carrières.

The Muze
The Muze Compagny Page pour Cornerstone

#2 Design web et mobile

Le design web évolue vite et l’emplacement d’un bouton ou le choix du menu peut influencer grandement la qualité d’interaction et le temps passé sur une site. Les bons spécialistes du web pensent aux usagers avant de penser à la technique.

Le « mobilegeddon » est la lutte intense que mènent les entreprises sur le web mobile pour rester bien référencer par les moteurs de recherche. Sans design mobile, les sites carrières toute comme les sites eCommerce dégringolent dans le classement. S’ils ne sont convertissent pas les visiteurs en clients et en candidats, leur design est un échec.

Square Career Site
Site carrière de la start-up Square (solutions de paiement mobile pour commerces) mettant en avant ses locaux.

#3 Design d’expérience

L’expérience client, l’expérience usager d’une plateforme, l’expérience candidat et l’expérience employé sont des concepts en émergence qui traduisent l’importance de dessiner un parcours, une ambiance, une émotion, un vécu. La scénarisation comme la mise en image et les sensations sont des raffinements que les magasins, les hôtels et restaurants et les lieux culturels développent très largement.

The Muze
The Muze Compagny Page pour Rubicon Project

#4 Design de lieux de travail

Largement remis au goût du jour par les start-up, les nouveaux espaces de travail créent des atmosphères qui conditionnent les échanges sociaux et les attitudes au travail. Les « Open Space » gris sont encore hyper-dominants en terme de m² mais la tendance au travail à distance et à l’attraction des talents remet au goût du jour le soin porté à la signature d’un espace.

Bureau d'avocats en Espagne (Valencia)
Bureau d’avocats en Espagne (Valencia) publié par Azure Magazine

#5 Design organisationnel

La réputation d’un employeur nait avant tout de facteurs économiques et sociaux comme le salaire, la stabilité d’emploi, la nature du travail, le climat social et les perspectives de carriére. Le développement organisationnel doit offrir les bonnes échelles de salaire, doit renforcer les processus de formation et de promotion et doit stimuler l’engagement. Le design esthétique est une valeur ajoutée à ses actifs tangibles.

Souvent complexe et long, les processus de recrutement sont mieux compris et jugés plus satisfaisants quand ils sont expliqués, s’ils ne peuvent être simplifiés. Les descriptions d’emploi doivent être claires et détaillées. La transparence sur la structure, les interlocuteurs et leur rôles. La communication sur les avantages doit savoir donner vie à l’EVP ou « Employee Value Proposition« .

Office Design for Vitra
Office Design for Vitra publié par Azure Magazine

#6 Design relationnel

On peut avoir tout bon sur le plan de la communication et du marketing. Mais si le design relationnel n’est pas repensé, les déceptions sont grandes. Le design relationnel repose sur la communication authentique des forces réelles de l’entreprise, de sa mission et de ses valeurs. Les RH et les managers recruteurs doivent avoir des scripts cohérents avec la marque et doivent s’engager à maîtriser les flux d’informations qui entrent dans un processus de recrutement.

The Muze Compagny Page
The Muze Compagny Page pour OnPurpose

Nous pourrions ajouter le bio design (eco-conception), le design olfactif, le design sonore et le design d’éclairage. Certaines entreprises très ciblées peuvent investir dans certaines de ces modalités du design pour s’inventer un milieu unique.

Au delà du look, la valeur promise doit être livrée !

PAS DE COMMENTAIRES

Laisser un commentaire